Lous Gouyats de l’Adou

 
Terroir : Sud-Ouest
Province : Landes
Tél : 05 58 74 42 21
Site internet : http://lousgouyatsdeladou.free.fr/
FaceBook : https://www.facebook.com/Lous-Gouyats-de-lAdou-121674847886501/
 

Adresse de l'association:

Lous Gouyats de l’Adou
Rue Aygue Rouge
40100 DAX


Président(e): Mme LASSERRE Annie
Email : isa.lasserre@gmail.com
Adresse : 530 route de Cambran 40180 SORT EN CHALOSSE

 

Lous Gouyats de l'AdouLOUS GOUYATS DE L’ADOU
Groupe Folklorique Landais
25 à 35 exécutants dont 10 à 15 échassiers

30 danses traditionnelles du Sud de l’Adour et de la Grande Lande
Ces danses sont toutes différentes pour un programme de deux heures sur scène.
Danses :
– d’amour
– imitatives
– énumératives
– acrobatiques (dont 12 sur échasses)

Le programme le plus complet de notre région.
Le groupe comprend, en outre, une section enfantine, composée de garçons et de filles de 8 à 14 ans, dont le répertoire est aussi complet que celui de leurs aînés : « LOUS GOUYATOTS »

Lous Gouyats de l'AdouDanses et traditions landaises

LOUS GOUYATS DE L’ADOU (les Jeunes Gens de l’Adour) est un groupe Landais de Dax. Ils s’efforcent, avec l’entrain de leur jeunesse, de faire revivre les traditions du folklore de leur région. Ils obtiennent depuis 1965 un succès jamais démenti lors de leurs prestations tant dans leur pays qu’à l’extérieur. Leurs échassiers, en particulier, font l’admiration de ceux qui les ont applaudis.

La variété du spectacle proposé par les Gouyats est puisée dans la diversité des différents modes de vie qui composent leur région.

Au Nord, les petites Landes et la Grande Lande, puis, au bord de l’océan, le Pays de Born � région aux pignadas clairsemées au milieu d’étendues marécageuses, plates et nues où passaient des troupeaux de moutons. Immensités pauvres où devait se développer au XVII e siècle, une colonisation agro-pastorale dont les échassiers constituaient l’élément typique.

A l’Ouest, une région boisée, parsemée d’étangs de saphir, de golfes marins ; le Marensin où vivaient des charbonniers et des gemmeurs.

Au Sud, délimités par la courbe harmonieuse de l’Adour et jusqu’au bord des Gaves, la Chalosse, le Pays d’Orthe et le Tursan, régions aux côteaux verdoyants et riches. Cette abondance de sources permet aussi aux « GOUYATS DE L’ADOU » de présenter un programme très éclectique tant est grande la variété du choix des habits, des musiques et des danses.

Lous Gouyats de l'AdouLes habits
Certes, de nos jours, les légères sandales ont remplacé les sabots, mais les garçons ont leur béret, la large ceinture rouge ou noire, la chemise ample, et leurs mollets sont gainés des antiques « trabucs » de laine.
Les échassiers ayant depuis toujours adopté la pelisse en peau de mouton et conservé au côté le « cuyon », ancêtre de la gourde.
Les filles, dans ce pays où l’abondance était rare, ne présenteront pas de vêtements somptueux, mais leurs jupes amples et rayées, leurs justaucorps sombres, leurs tabliers aux couleurs tendres, leurs châles chatoyants vous surprendront.

Les danses
Dans leur répertoire de 30 danses choisies par les Gouyats, voici bien sûr le traditionnel rondeau et ses multiples formes, la poésie de la jolie « Catherine aou Casaou », l’humour du « Saut de Sacule », de la « Sabringotte » ou du « Saut dou lapin », les danses énumératives comme le fameux « Yan Petit » et, enfin, les ahurissantes rondes, polkas et gigues des échassiers, sans oublier la scottish et tant d’autres que vous découvrirez au cours d’un spectacle choisi pour la joie de danser et de faire partager cette gaieté.


Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.